Budget économique exploratoire 2007


Le Haut Commissariat au Plan, comme il est de coutume depuis quelques années, a élaboré le budget économique exploratoire 2007 à la veille du lancement des travaux de la préparation de la Loi de Finances. Ce document présente les prévisions économiques pour 2007, tenant compte des agrégats annuels des comptes nationaux de 2005 et des agrégats en glissement annuel issus de l'analyse des indicateurs infra-annuels afférents à l'année 2006. Ces prévisions sont, également, sous-tendues par un ensemble d'hypothèses relatives à l'évolution des facteurs exogènes régissant l'économie marocaine, aussi bien sur le plan national qu'international.



Budget économique exploratoire 2007



Le budget économique exploratoire est de nature à permettre aux décideurs de prendre conscience de l'évolution économique prévisible en 2007, laquelle constituera un cadre de référence pour la fixation d'objectifs économiques alternatifs plus ambitieux, qui seront appuyés par les mesures éventuelles à mettre en oeuvre, notamment, dans le cadre de la Loi de Finances 2007.

Les hypothèses concernant l'environnement international sont basées sur les perspectives établies par le Fonds Monétaire International au mois d'avril de l'année en cours. A cet égard, il est prévu que la pression continuera de s'exercer sur les marchés pétroliers où le cours moyen pourrait atteindre 63 $/baril en 2007 au lieu de 61,2$ estimé pour 2006. Néanmoins, cette situation serait compensée, en partie, par la dépréciation du dollar américain par rapport à l'euro, dont la parité euro-dollar se situerait aux environs de 1,26.

La croissance économique mondiale resterait, ainsi, vigoureuse en 2007 et se maintiendrait au niveau des dernières années, soit 4,7%. Elle serait confortée par un léger ralentissement de l'inflation, étant donné que l'augmentation des prix à la consommation passerait de 2,3% en 2006 à 2,1% en 2007 pour les économies avancées et de 5,4% à 4,8% pour les pays émergents et en développement. Parallèlement, le volume du commerce mondial s'accroîtrait de 7,5% en 2007 au lieu de 8% en 2006, présageant une baisse sensible du rythme de croissance de la demande mondiale adressée au Maroc.


Télécharger






Lu 797 fois

Communiqués de presse | Notes d'information | Interviews du Haut Commissaire au Plan (revue de presse) | Conjoncture économique | Evolution de l'économie nationale | Vendredis de la Statistique | Espace RH | RGPH 2014 | HCP : Appels d'offres