Site institutionnel du Haut-Commissariat au Plan du Royaume du Maroc

Haut Commissariat au Plan


Missions du Haut commissariat au Plan

Une structure ministérielle érigée en septembre 2003 en une administration de mission, sous l’autorité d’un haut commissaire au plan nommé, avec rang de Ministre, par Sa Majesté le Roi.
 
Institution jouissant d’une indépendance institutionnelle et intellectuelle dans l’établissement de ses programmes et la conduite de ses travaux d’enquêtes et d’études.
 
Principal producteur de l’information statistique économique, démographique et sociale et chargé de l’établissement des comptes de la nation.
 
Elabore des études dans les domaines de la conjoncture, du cadrage macroéconomique et de la prospective.
 
Dispose d’un observatoire des conditions de vie des ménages et d’un centre d’études et de recherches démographiques.
 
Le HCP se conforme dans ses statistiques et ses études aux normes internationales et est admis depuis 2005 à la Norme Spéciale de la Diffusion des Données du FMI.
 
Le HCP est nommé au Comité Directeur du Partenariat statistique au service du développement à l’aube du XXIe siècle (PARIS21).
 
Le Maroc est élu, pour la deuxième fois depuis 2000, membre de la Commission Statistique des Nations Unies et ce, lors de la réunion du Conseil Economique et Social des Nations Unies tenue le 18 mai 2009 à New York.

Le Haut Commissaire au Plan

Haut Commissariat au Plan

Nom et Prénom

:

AHMED LAHLIMI ALAMI

Fonction

:

Le Haut- Commissaire Au Plan

E-mail

:

hacolah@menara.ma

Tél. Bureau

:

05-37-57-69-00

FAX

:

05-37-57-69-02

Adresse

:

Ilot 31-3, secteur 16, HAY RIAD, RABAT – MAROC, BP : 178 – 10001



Curriculum vitae de Monsieur Ahmed Lahlimi Alami

- Géographe économiste de l’Université de Bordeaux, Ahmed Lahlimi Alami a été nommé en octobre 2003 par Sa Majesté le Roi Haut Commissaire au Plan avec rang de Ministre.
 
- De 1998 à 2002, Monsieur Ahmed Lahlimi Alami a occupé les postes de Ministre Chargé des Affaires Générales du Gouvernement, de l’Economie Sociale, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Artisanat dans le premier Gouvernement d’alternance dirigé par Abderrahman Youssoufi, Premier Secrétaire de l’Union Socialiste des Forces Populaires.
 
- Auparavant, Monsieur Ahmed Lahlimi Alami avait, dans sa carrière administrative, occupé successivement les fonctions de Directeur des études techniques et économiques à la Caisse Nationale de Crédit agricole (CNCA), de Secrétaire Général du Ministère du Tourisme puis du Ministère du Plan et après de Directeur Général adjoint à la CNCA et de Directeur Général du Secrétariat Général de l’Union Arabo-africaine.
 
- Militant socialiste, il a été de 1958 à 1963, l’un des principaux dirigeants de l’Union Nationale des Etudiants du Maroc (UNEM) dont il a été Secrétaire Général de sa section de Fès et Président adjoint de son Comité Exécutif ; dirigeant de l’Union Nationale des Forces Populaires (UNFP) et ensuite de l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) dont il était membre de sa Commission Centrale et du Secrétariat de son Bureau Politique.
 
- A ce titre, M. Ahmed Lahlimi Alami a été Directeur de Cabinet, en 1983, de Monsieur Abderrahim Bouabid, Premier Secrétaire de l’Union Socialiste des Forces Populaires, alors Ministre d’Etat dans le Gouvernement Marocain et a, après la mort de ce dernier, présidé, de 1996 à 1998, la Fondation Abderrahim Bouabid pour les Sciences et la Culture.
 
- Dans le cadre de ses activités de recherche en sciences humaines, M. Ahmed Lahlimi Alami a, par ailleurs, à son actif, plusieurs travaux et publications comme membre de l’Equipe Interdisciplinaire de Recherche en Sciences Humaines (EIRESH), professeur vacataire à l’Université de Rabat ou comme consultant à l’Office National d’Irrigation (ONI), Chargé de l’Aménagement du Système Traditionnel d’Irrigation dans le Bassin de la Tassaout puis Chargé de l’Aménagement du Plateau de Fès-Meknès au « Projet Sebou », réalisé en partenariat entre le Gouvernement marocain et le PNUD.
 
- Auteur de plusieurs études et articles divers à caractère socioéconomique dans la Revue de Géographie du Maroc, au Bulletin Economique et Social, à la revue française « les Temps Modernes » et dans la Grande Encyclopédie du Maroc dont il a dirigé l’ouvrage sur « Agriculture et Pêche ».
 
Consultant international au titre d’expert en crédit agricole et institutions de développement rural, il a participé à plusieurs missions de préparation, d’élaboration et d’évaluation de projets de développement en Afrique et dans le monde arabe pour le compte du Centre d’investissement de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) et de la Banque Mondiale.