Site institutionnel du Haut-Commissariat au Plan du Royaume du Maroc

Lahlimi Alami : La collecte des données auprès des ménages se déroulera du 1er au 20 septembre 2014


Nous sommes actuellement dans la phase des travaux cartographiques qui ont débuté en juin 2012 et qui se poursuivent jusqu’à fin décembre 2013.


Lahlimi Alami : La collecte des données auprès des ménages se déroulera du 1er au 20 septembre 2014
 
 
ALM : Concrètement, comment va se dérouler le recensement? 
 
Ahmed Lahlimi Alami : Nous sommes actuellement dans la phase des travaux cartographiques qui ont débuté en juin 2012 et qui se poursuivent jusqu’à fin décembre 2013. Il est question à ce stade de délimiter précisément les districts de recensement et de collecter les informations concernant les ménages, les logements et les locaux à usage professionnel. L’intérêt de ces travaux est d’être certain de n’omettre aucun ménage, aucun logement et d’éviter le double compte. Il faudra par la suite procéder au recrutement des enquêteurs. Il existera trois catégories, à savoir les enquêteurs du HCP, les enseignants ou les fonctionnaires des administrations centrales et des collectivités locales. Pour ce qui est de la 3ème catégorie, nous allons recourir à des sociétés de prestation  de personnels. La sélection des recenseurs s’effectuera en tenant compte de critères très précis. Ils recevront une série de formations qui sera assurée par les cadres du HCP. Sur le terrain, chaque petit groupe de recenseurs sera supervisé par un contrôleur. Et les contrôleurs seront eux–mêmes contrôlés par des superviseurs.  Les recenseurs parcourront les 43.000 districts pour relever toutes les données observées dans les ménages. La collecte des données auprès des ménages qui constitue la phase la plus importante se déroulera du 1er au 20 septembre 2014. Une fois que la collecte des données est terminée, les informations seront transmises  à la direction de la statistique. L’exploitation de ces données sera assurée par la lecture automatique des données (LAD), une technologie qui a d’ailleurs été utilisée lors du recensement de 2004. Celle-ci se base sur la numérisation des questionnaires et la reconnaissance optique des caractères. 
 
Pour quelles raisons a-t-il été procédé à une augmentation du nombre de districts ? 
 
Cette situation s’explique par deux raisons principales. La première réside dans l’augmentation de la population depuis le dernier recensement de 2004. A ceci, il faut ajouter la nouvelle configuration de l’habitat au Maroc. Le Royaume fait face aujourd’hui à une urbanisation accélérée. 
 
Qu’en est-il de la publication des données? 
 
Le recensement de la population s’effectuera sur la base de questionnaire relatif notamment à la composition du ménage, au logement, aux conditions de vie (accès à l’eau, équipement domestique, assainissement)… La publication des  résultats du  recensement se déroulera en deux étapes. Dans un premier temps, nous procéderons à la publication  des statistiques de «la population légale», c’est-à-dire le nombre de Marocains qui vivent sur le territoire national. Par la suite, nous allons rendre publiques les données sur les caractéristiques démographiques.

Aujourd'hui Le Maroc - Laila Zerrour Le : 2013-03-01 N° : 2878

Lu 1490 fois

Choisir votre langue