Site institutionnel du Haut-Commissariat au Plan du Royaume du Maroc

Le Niveau et l'évolution des dépenses de scolarisation des ménages marocains


L’Enquête permanente sur les prix que réalise le Haut-commissariat au Plan couvre, conformément à la nomenclature internationale des fonctions de consommation, les produits et services de l’enseignement consommés par les ménages, à savoir, les fournitures scolaires, les frais de scolarités et les frais de pension (internat et résidence universitaire).


Le Niveau et l'évolution des dépenses de scolarisation des ménages marocains
L’analyse des données de cette enquête montre que les prix de ces produits et services ont augmenté annuellement de 1,8% entre 2005 et 2009. Cette évolution est le résultat d’une augmentation annuelle de 0,4% des prix des fournitures scolaires, de 3,2% des frais de scolarité et de 1,4% des frais de pension.

Les données disponibles à partir de l’enquête permanente sur l’emploi et des enquêtes sur la consommation et les dépenses des ménages et sur les revenus et les niveaux de vie des ménages, réalisées en 2001 et 2007 respectivement, montrent qu’en 2007, six ménages marocains sur 10 avaient des enfants scolarisés. Chacun de ces ménages a dépensé, pour la scolarisation de ses enfants (tous niveaux confondus), 2525 DH en moyenne, ce qui représente 3,9% de son budget annuel.

Par personne scolarisée, la dépense annuelle moyenne des ménages a atteint 1273 DH en 2007. Cette dépense varie largement selon le milieu de résidence, le secteur et le niveau d’enseignement. Elle passe de 863 DH pour les enfants scolarisés dans l’enseignement public à 3641 DH pour l’enseignement privé. Selon le niveau scolaire, elle passe de 1021 DH pour le niveau fondamental à 1987 DH pour le niveau secondaire et atteint 3217 DH pour le niveau supérieur.

Selon le milieu de résidence, les ménages ruraux ont dépensé 988 DH en moyenne en 2007 pour la scolarisation de leurs enfants (soit 2,1% de leur budget annuel) contre 3306 DH pour les ménages citadins (soit 4,6% de leur budget). Par personne scolarisée, la dépense annuelle a atteint 532 DH pour les ménages ruraux contre 1605 DH pour les ménages urbains.

Comparées à leur niveau de 2001, les dépenses de scolarisation ont globalement doublé depuis cette date. Elles sont passées au niveau national de 1277 DH en 2001 à 2525 DH en 2007. Selon le milieu de résidence, elles sont passées de 461 à 988 DH en milieu rural et de 1629 à 3306 DH en milieu urbain. Leur poids dans le budget des ménages est passé, au cours de la même période, de 1,6% à 3,9% au niveau national, de 0,7% à 2,1% en milieu rural et de 2% à 4,6% en milieu urbain.

Par personne scolarisée, la dépense a augmenté de 14,8% annuellement en milieu rural et de 11,9% en milieu urbain, soit 14,2% au niveau national.

Télécharger la version arabe


Lu 1723 fois

Choisir votre langue