Site institutionnel du Haut-Commissariat au Plan du Royaume du Maroc

Les Comptes nationaux du deuxième trimestre 2008


L’arrêté des comptes nationaux du deuxième trimestre 2008 montre que l’activité économique nationale a été marquée par la réalisation d’un taux de croissance de 6,5% par rapport au même trimestre de l’année 2007 contre 2,6% une année plus tôt.


Les Comptes nationaux du deuxième trimestre 2008
Cette croissance résulte conjointement de la hausse en volume de 11,2% de la valeur ajoutée agricole contre une baisse de 21,6% et d’une augmentation de 5,8% de la valeur ajoutée non agricole au lieu de 6,1%.

C’est ainsi que :

* les activités minières ont connu une baisse de 1,8% contre une hausse de 10,1%, celles de raffinage de pétrole ont quasiment stagné alors que la branche « électricité et eau » a augmenté de 6,3% contre 5,7%;

* les industries manufacturières ont affiché une augmentation de 4,3% au lieu de 4,4% et le bâtiment et travaux publics de 10,6% contre 14,1% ;

* le commerce a enregistré une hausse de 5,3% contre 2,2% et les services rendus aux entreprises et services personnels de 6,2% au lieu de 7,7% ;

* les hôtels et restaurants ont marqué une baisse de 1,7% au lieu d’une hausse de 1,8% ;

* les postes et télécommunications ont évolué en hausse de 13,6% contre 10,5% et le transport de 4,2% au lieu de 6,9% ;

* les activités financières ont maintenu leur rythme de croissance en passant de 18% à 19,4% ;

* les services rendus par l’administration publique générale et sécurité sociale ont marqué une hausse de 6,3% au lieu de 2,4% et les services de l’éducation, de la santé et de l’action sociale de 5,3% contre 7,9% ;

A prix courants, le PIB a marqué une augmentation de 10,8% par rapport au même trimestre de l’année passée, soit une hausse du niveau général des prix de 4,3%.

Télécharger


Lu 609 fois

Choisir votre langue