Site institutionnel du Haut-Commissariat au Plan du Royaume du Maroc

Les Résultats des enquêtes de conjoncture relatifs aux réalisations du 4ème trimestre 2010 et aux pronostics pour le 1er trimestre 2011


Cette Note présente l’appréciation des chefs d’entreprises, telle qu’elle ressort des enquêtes de conjoncture réalisées trimestriellement par le Haut Commissariat au Plan auprès des secteurs de l’industrie manufacturière, de l’énergie, des mines et du BTP. Cette appréciation concerne l’évolution de l’activité au cours du 4ème trimestre 2010 par rapport au trimestre précédent et les pronostics pour le 1er trimestre 2011.


Les Résultats des enquêtes de conjoncture relatifs aux réalisations du 4ème trimestre 2010 et aux pronostics pour le 1er trimestre 2011
I. Réalisations au cours du 4ème trimestre 2010

Selon les responsables des entreprises enquêtées, l’activité du secteur du bâtiment et travaux publics aurait connu une hausse modérée au 4ème trimestre 2010 par rapport au trimestre précédent. C’est ainsi que 38% des patrons d’entreprises ont déclaré une hausse de leur activité, 47% une stabilité et 15% ont déclaré une baisse. La tendance haussière aurait concerné aussi bien les activités relevant des travaux publics que celles relevant du bâtiment et, notamment, la «Construction du gros œuvre de bâtiments», les «Travaux spécialisés de génie civil» et les «Travaux d’installation électrique».

La production du secteur manufacturier aurait connu, également, une tendance haussière au cours du 4ème trimestre 2010 par rapport au trimestre précédent. C’est ainsi que 49% des chefs d’entreprises ont déclaré une hausse de la production, 20% une stabilité et 31% ont déclaré une baisse. Cette amélioration résulterait, principalement, des hausses de la production dans les branches des «Produits des industries alimentaires», des «Produits textiles et bonneterie» et des «Ouvrages en métaux (non compris machines, matériel de transport)».

S’agissant du secteur minier, la production aurait connu, selon les déclarations des chefs d’entreprises, une baisse au 4ème trimestre 2010 par rapport au 3ème trimestre de la même année et ce, suite à la diminution de la production des « Minéraux non métalliques ». Cette dernière, composée essentiellement des phosphates, serait, en revanche, en nette progression par rapport au même trimestre de l’année 2009.

De son côté, le secteur de l’énergie aurait connu, également, une baisse de la production au 4ème trimestre 2010 qui s’expliquerait par une régression conjuguée de la production du « Pétrole raffiné » et de celle de « l’électricité ».

Par ailleurs, la situation des carnets de commande au terme du 4ème trimestre 2010 a été jugée d’un niveau normal par la majorité des chefs d’entreprises dans les secteurs de l’énergie et des mines, 75% des chefs d’entreprises dans le BTP et 62% dans les industries de transformation. Ce niveau a été jugé en revanche, peu garni par 32% des chefs d’entreprises dans le secteur des industries de transformation et 20% dans le secteur du BTP.

En termes d’emploi, il ressort des déclarations des patrons d’entreprises que les effectifs employés dans les secteurs des industries de transformation, du BTP et des mines auraient connu une quasi-stagnation durant le 4ème trimestre 2010, alors que ceux des secteurs de l’énergie auraient connu, plutôt, une baisse.

D’un autre côté, les résultats de l’enquête montrent que la marge de la capacité productive non utilisée des entreprises, au cours du 4ème trimestre 2010, aurait été d’environ 13% pour les mines, 15% pour l’énergie, 23% pour le secteur industriel et 43% pour le secteur du bâtiment et travaux publics. Dans ce sens, la marge de la capacité de production non utilisée la plus élevée aurait été affichée par la branche des « Machines et matériel d’équipement (non compris matériel de transport)» (36%) et la plus faible par la branche de « l’habillement à l’exclusion des chaussures » (14%).

Enfin, il convient de noter que 66% des entreprises du secteur du BTP, 63% de celles relevant du secteur manufacturier, 34% du secteur de l’énergie et 24% du secteur des mines auraient réalisé des dépenses d’investissement en 2010. Ces dépenses auraient été consacrées, essentiellement, au remplacement d’une partie du matériel et à l’extension de l’activité.

II. Pronostics pour le 1er trimestre 2011

Les pronostics avancés par les patrons des entreprises interviewés pour le 1er trimestre 2011 font ressortir une tendance à la hausse des activités du secteur du Bâtiment et Travaux Publics. En effet, 31% des opérateurs dans ce secteur prévoient une hausse de leur activité, 5% une baisse et 64% une stabilité.

Les opérateurs du secteur manufacturier s’attendent à une amélioration modérée de la conjoncture au cours du 1er trimestre 2011 par rapport au trimestre précédent. Cette amélioration concernerait, principalement, les « Produits des industries alimentaires» et les « Ouvrages en métaux (non compris machines, matériel de transport)». En revanche, une baisse est prévue au niveau des « Boissons et tabacs», du « Papier, carton et imprimerie» et des « Articles en caoutchouc ou en plastique».

Par ailleurs, des hausses de la production sont attendues dans les secteurs des mines et de l’énergie. Elles s’expliqueraient, pour le secteur des mines, par une progression conjuguée de la production des « Minerais métalliques » et de celle des « Minéraux non métalliques » et, pour celui de l’énergie, par une augmentation de la production du « Pétrole raffiné».

En ce qui concerne l’emploi, les chefs d’entreprises prévoient, pour le 1er trimestre 2011 par rapport au 4ème trimestre 2010, une hausse des effectifs employés par les entreprises relevant du secteur de l’énergie, une stabilité de ceux employés par les entreprises des secteurs manufacturier et du BTP et, plutôt, une baisse pour ceux employés par les entreprises du secteur des mines.

Télécharger


Lu 935 fois

Choisir votre langue