Site institutionnel du Haut-Commissariat au Plan du Royaume du Maroc

Les Résultats du compte satellite de tourisme de 2009


Selon les résultats provisoires du compte satellite de 2009[1], la consommation intérieure du tourisme[2] a atteint 86,3 milliards de dirhams en 2009 au lieu de 69 milliards en 2005. Par rapport au PIB, elle a perdu 1,4 point passant de 13,1% en 2005 à 11,7% en 2009. En terme d’évolution, elle a progressé en moyenne annuelle de 5,8% en valeur entre ces deux dates au lieu de 11,3% au cours de la période 2001- 2005.


Les Résultats du compte satellite de tourisme de 2009
Dans un contexte marqué par les effets de la crise internationale sur notre pays, la consommation du tourisme récepteur, qui représente plus de 74% de la consommation intérieure de ce secteur, a baissé de 2,7% en 2008 et de 4,6% en 2009 soulignant un net fléchissement par rapport à son rythme de croissance passé de 12,4% en moyenne annuelle durant la période 2001 – 2007. En comparaison avec la période 2001– 2005 où il était de 9,5%, son taux d’évolution moyen annuel a baissé de 2,7 points passant à 6,8% entre 2005 et 2009.

La valeur ajoutée du tourisme[3], de son côté, a progressé en moyenne annuelle de 7% en valeur entre 2005 et 2009 contre 8,7% entre 2001 et 2005. Avec 40,6 milliards de DH, elle devrait représenter, en 2009, 6,2% de la valeur ajoutée globale de l’économie nationale contre 6,5% en 2005.

Le PIB touristique[1] a, quant à lui, atteint 50 milliards de DH en 2009, affichant une progression annuelle moyenne en valeur de 7,6% au lieu de 9,2% de 2001 à 2005. Sa part dans le PIB a reculé de 0,3 point passant de 7,1% en 2005 à 6,8% en 2009.


--------------------------------------------------------------------------------

[1] Elaboré à partir des données des comptes nationaux provisoires de 2009 et des résultats de l’enquête du Département du tourisme sur les dépenses touristiques se rapportant à la même année.

[2] Elle comprend la consommation intérieure du tourisme récepteur (touristes non résidents : étrangers et MRE en visite au Maroc) et la consommation du tourisme interne et émetteur (touristes résidents - nationaux et étrangers - séjournant au Maroc en dehors de leur environnement habituel - et ceux qui partent en voyage en dehors du Maroc pour qui les dépenses touristiques prises en compte sont celles réalisées au Maroc).

[3] Valeur issue directement de la production de l’ensemble des activités spécifiques et non spécifiques du tourisme destinée à la satisfaction de la demande touristique.

[4] Valeur ajoutée du tourisme augmentée du montant global des impôts nets des subventions sur les produits liés aux dépenses de consommation intérieure du tourisme.



Télécharger le document intégral

compte_satellite_de_tourisme_de_2009_en_arabe.pdf Note d’information sur les résultats du compte satellite de tourisme de 2009 (version arabe)  (83.07 Ko)
compte_satellite_de_tourisme_de_2009_en_franCais.pdf Note d’information sur les résultats du compte satellite de tourisme de 2009 (version française)  (45.52 Ko)


Lu 1210 fois

Choisir votre langue