Site institutionnel du Haut-Commissariat au Plan du Royaume du Maroc

[Publication] : Point de conjoncture N°13. Octobre 2007


L’environnement économique mondial a évolué, au deuxième trimestre 2007, dans un contexte marqué par l’expansion des économies de la Chine, de l’Inde et de la Russie. En revanche, la croissance américaine s’est ralentie, en raison notamment du repli du secteur immobilier résidentiel. L’activité de la zone euro a légèrement fléchi, par rapport à l’année précédente, suite à un resserrement de l’octroi des crédits et un ralentissement des échanges commerciaux.


[Publication] : Point de conjoncture N°13. Octobre 2007

Au niveau national, l’activité économique a pâti d’une décélération du commerce mondial qui s’est répercutée sur la demande étrangère adressée au Maroc. Les exportations ont enregistré une hausse timide au cours des huit premiers mois (4,5%, contre 17,8% une année auparavant), profitant, relativement peu, des gains de compétitivité liés à la dépréciation du dirham face à l’euro. Quant aux importations, toujours dopées par une demande interne soutenue et subissant les effets d’un renchérissement des cours des matières premières sur le marché mondial, elles se sont inscrites en hausse de 14,9%, contribuant, ainsi, au creusement du déficit commercial et au recul du taux de couverture.
 
L’économie nationale a, par ailleurs, subi, au deuxième trimestre, les effets d’une campagne agricole faible. La récolte des trois principales céréales, estimée à 23,5 millions de qx, est en régression de 66% par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Les activités d’élevage se sont légèrement  contractées, pâtissant d’un renchérissement des aliments de bétail et d’une raréfaction des parcours. En conséquence, les importations agricoles ont fortement crû, grevant, ainsi, la balance commerciale du secteur. En revanche, l’augmentation de 6,7% de la valeur ajoutée de la pêche a bénéficié de la hausse des apports en poulpe, espèce à forte valeur marchande.

Télécharger


Lu 525 fois

Choisir votre langue