Site institutionnel du Haut-Commissariat au Plan du Royaume du Maroc

[Publication] : Point de conjoncture N°14. Avril 2008


La croissance en Europe a été marquée par une inflexion à la baisse à partir du dernier trimestre de 2007. Il est prévu, pour 2008, une progression limitée à 1,4%. Dans le même sens d’évolution, les échanges internationaux de biens et services pourraient perdre 3,6 points de croissance par rapport au rythme observé en 2006. A l’inverse, les prix ont connu un redressement plus net à partir de la deuxième moitié de 2007. Les tensions inflationnistes, ainsi enclenchées, se sont accentuées au début de cette année. L’indice des prix à la consommation de l’Union monétaire (zone euro) s’est accru, au mois de mars 2008, de 3,6%, contre 1,9% en 2007.


[Publication] : Point de conjoncture N°14. Avril 2008
Le cours du pétrole, dont le renchérissement est entretenu, en partie, par la dépréciation du dollar, ne cesse de croître, pour se situer, à la mi-avril 2008, au voisinage de 115 $ le baril de Brent. Il a constitué, de ce fait, l’une des principales causes de ces tensions inflationnistes. Concomitamment à la hausse des prix du pétrole, l’utilisation, de plus en plus accrue, des énergies extraites des productions végétales, conjointe aux perturbations climatiques qui ont touché certaines régions agricoles du monde en 2007, ont agi sur l’offre des produits alimentaires et ont poussé les prix de ceux-ci à la hausse. Le cours du blé, sur le marché international, est passé de 98,4 $ pour un millier de tonnes au début de 2007 à 439,7 $ au mois de mars 2008.

Télécharger


Lu 562 fois

Choisir votre langue