Site institutionnel du Haut-Commissariat au Plan du Royaume du Maroc

[Publication] : Point de conjoncture N°17, octobre 2009


L'économie marocaine semble retrouver des taux de croissance relativement soutenus à partir du deuxième trimestre 2009, profitant d’une conjoncture mondiale moins défavorable.


[Publication] : Point de conjoncture N°17, octobre 2009

La valeur ajou­tée non-agricole aurait augmenté, au troisième trimestre 2009, de 3,1% en glissement annuel, contre 0,6% au dé­but de l’année. Ainsi, et compte tenu des effets favorables de la campagne agricole, le PIB aurait progressé de 6,1% au cours du troisième trimestre, après 5,4% réalisée un trimestre plus tôt. Des incertitudes pourraient, toutefois, peser sur les perspectives de croissance pour le restant de l’année. La reprise de la demande extérieure, en particulier celle adressée aux secteurs industriel et touristique, reste liée à l’ampleur et à la vitesse de redémarrage plus ou moins importantes de l’activité chez nos principaux parte­naires commerciaux. Il faut, également souligner que la dynamique de la demande intérieure serait décisive pour d’autres secteurs, comme la construction et le commerce. 

Télécharger


Lu 748 fois

Choisir votre langue