Deux événements spéciaux ont été organisés en marge des travaux de la 61ème session du congrès mondial de statistiques. Des personnalités nationales et internationales représentant des gouvernements, des universités et des institutions scientifiques, ont pris part aux panels de discussion de ces deux événements.


le premier sous le thème  « Quelles approches statistiques pour la mesure de l’environnement et des effets des changements climatiques ? »
 
Organisé en partenariat entre le Haut Commissariat au Plan et la  Présidence Marocaine de la COP22 et en concertation avec le Secrétariat d’Etat au Développement Durable, cet évènement a eu lieu le 16 juillet 2017.  
 
Cet évènement avait pour objectif  de débattre des questions ayant trait à la mesure statistique et à la quantification des variables de l’environnement relatives à la gestion durable des ressources naturelles, aux effets des changements climatiques et aux risques des catastrophes naturelles. Cette conférence a abordé également les questions relatives au renforcement des capacités des pays en développement, notamment africains, dans ce domaine, pour mieux collecter, compiler, analyser et diffuser les statistiques environnementales et les intégrer dans leurs systèmes statistiques nationaux.
 
La conférence a été co-présidée par la présidence marocaine de la COP 22, le Haut Commissariat au Plan et  la Division Statistique des Nations Unies.
 
le deuxième sous le thème’’ la Révolution des Données au service des Objectifs du  Développement Durable’’
 
Cet événement a été organisé en partenariat entre le Haut-commissariat au Plan et le Ministère de la Planification du Développement et de la Statistique de l’Etat du Qatar le 19 juillet 2017 à Marrakech.
 
La disponibilité et l'utilisation de données suffisantes, de qualité et désagrégées pour assurer la mesure, le suivi et l’évaluation des réalisations des Objectifs  de Développement Durable à l’horizon 2030 au niveau international, régional et national constitue une nécessité pour tous les acteurs du développement durable. Pour aboutir à cette fin, il est opportun pour les organisations régionales et internationales ainsi que pour les systèmes statistiques nationaux de tirer profit de la révolution des données en recourant aux nouvelles sources de données statistiques, en procédant à une adaptation permanente des méthodologies statistiques, en assurant une diffusion statistique poussée et enfin en assurant un renforcement continu des capacités statistiques de leur ressources humaines.  
 
L’objectif de cet évènement était d’enrichir la réflexion engagée au niveau international et au niveau de la région arabe et africaine sur la mise en œuvre de la révolution des données au service du développement durable. 
 
Cet évènement a été co-présidé par le Haut-commissariat au Plan, le Ministère de la Planification du Développement et de la Statistique de l’Etat du Qatar et la Division de Statistique des Nations Unies.

Télécharger l'article sous forme de fiche :

1 ... « 2 3 4 5 6 7 8

Parutions sur HCP.MA