Direction Provinciale de Kénitra






Invitation au sondage de satisfaction des usagers du Centre National de Documentation


" IPC de la ville de Kénitra pour l'année 2019 (base 100:2006) /// Nouvelles publications :Monographies Provinciales des provinces de Kénitra, Sidi Slimane et Sidi Kacem (2017) /// Indice des prix à la consommation de la ville de Kénitra (rapport annuel 2017) /// Projections démographiques communales de la Province de Kénitra /// Séries provinciales (Kénitra,Sidi Slimane et Sidi Kacem) /// Fiches communales des Provinces de Kénitra, Sidi Slimane et Sidi Kacem "
Située au Nord-Ouest du pays, la Province de Kénitra, relevant de la Région de Rabat Salé Kénitra,   est limitée au Nord par Les provinces de Larache et de Ouezzane, à l’Ouest par l’Océan Atlantique, à l’Est par les deux Provinces de Sidi Kacem et Sidi Slimane et au Sud par La préfecture de Salé et la province de Khémisset.
Elle se compose de 5 cercles, 3 communes urbaines et 20 communes rurales. 
Ses  richesses naturelles sont très diversifiées, notamment ses ressources en eau importantes, sa côte poissonneuse, le long d’un littoral de 140 km,  ses terres arables et ses écosystèmes très variés.  
Sur le plan humain, selon le dernier Recensement Général de la Population et de l’Habitat de 2014, la population de la province de kénitra compte  1 061 435 habitants, soit 23,2% de la population régionale. Cette population est largement dominée par les jeunes de moins de 25 ans (presque la moitié de la population), ce qui constitue une véritable ressource, qui s’ajoute aux richesses naturelles et infrastructures économiques qui ne cessent de s’amplifier et qui  font de la province, à moyen terme, une plateforme de développement et un carrefour d’investissement.
Sur le plan naturel, elle bénéficie de précipitations abondantes, dépassent de loin la moyenne nationale, et de ressources hydriques importantes et diversifiées (nappes de Maâmora et du Gharb pour les ressources souterraines et les eaux de Sebou et de ses affluents pour celles superficielles). Elle dispose d’une richesse forestière importante s’étalant sur une superficie 35129 ha (9.8 % des essences forestières de l’ensemble de la région), et abrite également des réserves naturelles et biologiques importantes. 
Sur le plan économique, la province dispose de potentialités diversifiées qui peuvent être mobilisées pour un développement durable. 
Au niveau agricole, la province de Kénitra dispose d’une superficie agricole utile (SAU) d’environ 285 259 ha dont 70 769 en irriguée. Aussi, ses ressources en eau et en sol lui permettent-elles d’abriter l’un des plus importants périmètres irrigués de la région (presque 60 % des SAU irriguées). De telles potentialités lui confèrent ainsi une place importante dans la production agricole régionale.
L’industrie, par contre,  quoique peu développée, bénéficie d’atouts importants pouvant aider au développement du secteur, notamment celui de l’industrie de transformation. Parmi ces atouts, l’existence d’une infrastructure variée (port, zones industrielles,..) renforcée par une desserte ferroviaire à double voie et un réseau routier très dense. S’ajoutant à cela, une gamme très variée de produits agricoles qui servent de matières premières pour les unités de l’agro-industrie.
En 2013, La Province de Kénitra abritait 202 établissements industriels de diverses activités, soit 24.6% des entreprises de la région et  2.5% de celles nationales. Ces établissements contribuaient ensemble par 31.7 % à la production, 27.0% à la création d’emplois, et 21.3% aux investissements régionaux. 
Enfin, le secteur touristique possède toutes les caractéristiques qui peuvent faire de la Province, un pôle d’attraction pour les touristes. Une côte de 140km sur l’atlantique, des forêts immenses pour la chasse et les promenades, des sites touristiques (Kasbah,...), une production artisanale diversifiée, des réserves naturelles et biologiques importantes ; et en plus, son exceptionnelle position géographique.