Analyse des résultats de l’enquête pilote sur la migration internationale (Maroc-HIMS) de 2013-2014


La migration internationale au Maroc - cas de la région de Tadla-Azilal

A l’occasion de la journée nationale des marocains résidant à l’étranger (MRE), le Haut-Commissariat au Plan (HCP) présente quelques résultats de l’enquête réalisée auprès des Marocains Résidant à l'Etranger dans la région de Tadla-Azilal.

Télécharger la note d'information

Télécharger le rapport : La migration internationale au Maroc - cas de la région de Tadla-Azilal : analyse des résultats de l’enquête pilote sur la migration internationale (Maroc-HIMS) de 2013-2014

 

 


PROJECTIONS DE LA POPULATION DES REGIONS ET DES PROVINCES 2014-2030
Les perspectives démographiques des régions et des provinces sont souvent utilisées dans un contexte de planification. Ainsi, il est indispensable de disposer d’un outil d’aide à la décision mis à jour régulièrement. Les dernières perspectives démographiques régionales et provinciales réalisées par le CERED datent de 2008.
Les projections de population se basent sur une bonne connaissance de l'évolution passée de la population qui aide à identifier l'originalité de cette population et les principaux facteurs qui la font évoluer. La littérature sur les projections démographiques fait ressortir deux principales approches méthodologiques : l’approche démographique et l’approche mathématique. La première appelée méthode des composantes, est fondée sur l’évolution hypothétique des phénomènes démographiques et la seconde méthode est mathématique.
Etant donné que nous ne disposons pas de données exhaustives sur la mortalité, la fécondité et les migrations au niveau des régions et des provinces/préfectures, nous n’utiliserons pas la méthode des composantes mais plutôt une méthode mathématique et en particulier celle des proportions (ou rapports).
L'hypothèse commune aux méthodes  mathématiques est que la croissance de la population obéit à une loi mathématique simple qui fait que les composantes réelles de l'accroissement, c'est-à-dire la natalité, la mortalité et les migrations se combinent de façon à toujours avoir le même effet sur cet accroissement. La méthode des proportions est fondée sur l’hypothèse d’une évolution logistique et lente des proportions de populations des entités géographiques concernées.

Télécharger l'intégralité du rapport

Télécharger aussi le rapport  sur Projections de la population et des ménages 2014-2050