Site institutionnel du Haut-Commissariat au Plan du Royaume du Maroc


Etude d'Impact de la crise mondiale sur l'économie marocaine



Présentation de l'étude :

Le système financier marocain n’a pas pâti de la crise financière internationale, mais la sphère réelle a ressentie l’impact de la récession que connaissent les principaux partenaires économiques du Maroc, notamment la France et l’Espagne. Quatre principaux domaines ont été directement impactés par la crise: les échanges commerciaux, l’activité touristique, les transferts des MRE et les flux de capitaux dont les IDE.

Pour évaluer l’impact de la crise mondiale sur l’économie marocaine, deux principaux canaux de transmission ont été analysés à travers le modèle macro-économétrique de prévision et de simulation des politiques économiques (PRESIMO) : les transferts des MRE et la demande étrangère adressée au Maroc. Le manque à gagner est capté sur les principales grandeurs macro-économiques, notamment la croissance, l’investissement et l’emploi d’abord sur la période passée de la crise (2008 et 2009) et ensuite sur la période à venir, 2010-2012.

Cette évaluation a traité également de l’impact de la crise financière sur le développement humain, notamment sur la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) à l’horizon 2015. L’analyse est conduite avec un modèle d’équilibre général calculable intégrant  des modules des OMD liés à la pauvreté, la santé, l'éducation, l'eau et l'assainissement. Ce modèle est une maquette (MAMS) conçu par le HCP, en collaboration avec le programme des Nations Unies pour le Développement à Washington et la Banque Mondiale, pour évaluer la concrétisation des OMD sous l’effet des politiques et programmes socio_économiques mis en œuvre par les autorités publiques.

Les publications de l'étude :


Evénement organisé à l’occasion de la présente étude : en cours de mise en ligne


Lu 45718 fois

Choisir votre langue