Site institutionnel du Haut-Commissariat au Plan du Royaume du Maroc

Les comptes régionaux. Produit intérieur brut et dépenses de consommation finale des ménages 2020



L’économie nationale, sous l’effet de la crise sanitaire, a enregistré, en 2020, un produit intérieur brut (PIB) en volume de 1150,7 milliards de DH avec un recul de 7,2 % par rapport à l’année 2019.

Aux prix courants, le PIB a marqué une valeur de 1152,4 milliards de DH avec une diminution de 7,1%.

Ce rapport présente, par région, le PIB en volume et en valeur ainsi que les dépenses de consommation finale des ménages dans la base de 2014.

Il est à mentionner que les comptes nationaux du Maroc ont changé de l’année de référence pour passer de 2007 à 2014, les nouveaux comptes régionaux sont produits selon la nouvelle année de base 2014.
 
Croissance économique régionale
En volume, les comptes régionaux de 2020 font ressortir des disparités des taux de croissance du PIB entre les régions.
 
Trois régions ont, malgré une conjoncture économique marquée par les effets de la crise sanitaire, pu enregistrer des taux de croissance positifs. Il s’agit des régions du Sud : Laâyoune-Saguia al Hamra 21,5%, Guelmim-Oued Noun 3,6% et de Dakhla-Oued Ed-Dahab 1,9%.
 
Quatre régions ont enregistré des taux de croissances négatifs moins accentuées que la moyenne nationale (-7,2%). Il s’agit des régions de Drâa-Tafilalet (-0,9%), de Béni Mellal-Khénifra (-2,2%) et de Rabat-Salé-Kénitra (-5,9%).

La région de Casablanca-Settat a marqué un taux de croissance, proche de la moyenne nationale, de (-7,9%).

Les quatre régions restantes ont présenté des taux de croissance négatifs plus accentués que la moyenne nationale ; allant de (-13%) dans la région de Marrakech-Safi à (-8,4%) dans la région de Fès-Meknès.

Télécharger le rapport complet


Télécharger le rapport complet (version Ar)

Lundi 12 Septembre 2022

Recevez notre newsletter
Rejoignez-nous sur :
Facebook
Twitter
YouTube