L'indice des prix à la consommation (IPC) est un indicateur qui permet de mesurer, entre deux périodes données, la variation relative des prix à la consommation d’un panier fixe de biens et services couramment acquis par les ménages marocains. C'est une mesure synthétique de l'évolution des prix de vente en détail des biens de consommation.

            Cet indice revêt une grande importance en raison de ses multiples utilisations aussi bien économiques que sociales.

            Sur le plan macro-économique, l’indice des prix à la consommation est utilisé entre autres pour :

  • Fournir une estimation du taux d’inflation,
  • Aider à l’analyse de la conjoncture économique,
  • Mesurer les agrégats macroéconomiques en termes réels (le produit intérieur brut et ses composantes.)
 
            Au niveau social, le suivi de l’évolution de ce type d’indices, peut aussi parfois servir comme outil d’indexation des salaires nominaux suite aux augmentations qui surviennent sur le niveau général des prix, afin de préserver le pouvoir d’achat des ménages.

            Dans ce cadre, le Haut-Commissariat au Plan a mis en place un dispositif de suivi des prix en réalisant de façon permanente une enquête nationale sur les prix à la consommation, dont les données recueillies servent à l’élaboration de cet indice.

            C’est à partir du mois de Mai 2020 que le Haut commissariat au plan a commencé à publier le nouvel indice base 100=2017 remplaçant ainsi l’ancien indice base 100=2006. Le calcul de ce nouvel indice est basé sur le suivi des prix d’un panier composé de 546 articles ventilés en 1391 variétés consommés par la population de référence, à savoir l’ensemble de la population urbaine du pays.

            Les prix sont observés au niveau de 18 grandes villes représentant le milieu urbain des 12 régions du Royaume : Agadir, Al-Hoceima, Béni-Mellal, Casablanca, Dakhla, Errachidia, Fès, Guelmim, Kénitra, Laâyoune, Marrakech, Meknès, Oujda, Rabat, Safi, Settat, Tanger et Tétouan.

            A l’échelon de la ville de Fès, Les prix sont relevés auprès de 363 points de vente répartis selon les 5 zones suivantes :
 
         Zone 1 : Ville nouvelle (Dar Dbibagh)
         Zone 2 : Méchouar Fès jdid
         Zone 3 : Ben debbab – AinHaroun
         Zone 4 : Ancienne Médina ( Boujloud – rssif – Bab ftouh)
         Zone 5 : Marjane Agdal

            Il convient de préciser que le calcul du nouvel indice continue à adopter les mêmes structures des pondérations des produits utilisées par l’ancien indice (base 2006), lesquelles sont issues de la dernière enquête nationale sur la consommation et les dépenses des ménages que le Haut Commissariat au Plan a réalisée au cours de la période 2013-2014.  



Le Haut-Commissariat au Plan par le biais de ses Directions Régionales, réalise
annuellement une enquête nationale sur l’emploi. Elle vise essentiellement à : 
 
  • Déterminer le volume et les caractéristiques socio-démographiques de la population active et de ses diverses composantes (activité, emploi et chômage) ;
  • Connaître les structures socio-professionnelles de la main d’œuvre et de l’emploi ;
  • Déterminer les caractéristiques démographiques et socio-économiques de la population active en chômage et de la population active occupée en situation de sous-emploi.
 
Les présentes publications s’inscrivent donc, dans le cadre de la diffusion des résultats
de cette enquête afin de satisfaire les besoins des utilisateurs en informations statistiques sur l’emploi.
 
CONCEPTS DE LA POPULATION ACTIVE
 
Population active : désigne toutes les personnes des deux sexes qui constituent la main d’œuvre disponible pour la production
des biens et services. Elle se compose de toutes les personnes exerçant ou cherchant à exercer un travail productif dans une branche d'activité économique.
 
Actifs occupés : La population active occupée comprend toutes les personnes participant à la production de biens
et services, pendant la période de référence de l’enquête, ainsi que toutes les personnes pourvues normalement d'un emploi, mais absentes de leur travail au moment de l’interview.
 
Chômeurs : La population active en chômage est constituée des personnes âgées
de 15 ans et plus, qui n'ont pas une activité professionnelle et qui recherchent activement ou passivement un emploi.
 
Actifs occupés sous-employés : La population active occupée sous-employée est constituée :
 
  • Des actifs occupés âgés de 15 ans et plus ayant travaillé au cours de la semaine de référence moins de 48 heures et disposés à faire des heures supplémentaires ;
  • Des actifs occupés âgés de 15 ans et plus, ayant travaillé plus que le seuil fixé ci-dessus et qui sont à la recherche d’un autre emploi ou disposés à changer d’emploi pour l’une des deux raisons suivantes :
  • Inadéquation de leur emploi avec leur formation ou leur qualification ; 
  • Insuffisance du revenu procuré par leur travail actuel.  
 
Formules de calcul des taux publiés
 
  • Taux net d'activité (%) = (Pop active / Pop totale) x 100
  • Taux de chômage (%) = (Pop en chômage / Pop active) x 100
  • Taux d'emploi (%) = (Pop active occupée / Pop totale) x 100
  • Taux de sous-emploi = (Pop active occupée sous-employée / Pop active occupée)x100
  • Taux de de féminisation de l’emploi (%) = (Pop active féminine occupée / Pop active occupée)x100
 
N.B : Tous les indicateurs figurant dans ces publications concernent uniquement la population âgée de 15 ans et plus

 
 

        
          En vertu de l’Arrêté du chef du Gouvernement N° 3.186.16 du 29 Juillet 2016 (24 chaoual 1437) fixant les attributions et l'organisation des services déconcentrés du Haut-Commissariat au Plan, il incombe aux Directions Régionales du Haut-Commissariat au Plan de s’acquitter, dans la limite de leurs compétences territoriales, des missions suivantes : 
 
  • Procéder à des enquêtes et à toute autre opération de collecte d'informations dans les domaines de la statistique et en assurer l'exploitation des résultats ;
 
  • Elaborer et publier des annuaires statistiques et des monographies régionales et provinciales ;
 
  • Effectuer des études d'ordre économique, social et démographique, dans le but de contribuer au processus de développement régional et local ; 
 
  • Participer, en collaboration avec les autorités régionales, provinciales et locales compétentes, ainsi que les services déconcentrés des différents ministères concernés, à la préparation, au suivi et à l'évaluation des programmes de développement régionaux, provinciaux, locaux et sectoriels;
 
  • Suivre et analyser la conjoncture économique, y compris la situation du marché de travail, l'inflation, et les prix ;
 
  • Collecter, analyser et diffuser les documents et les informations concernant le développement économique et social au niveau régional et assurer la veille informationnelle ;
 
  • Contribuer à l’élaboration des comptes régionaux et comptes satellitaires ;
 
  • Gérer les ressources humaines et financières et assurer l’entretien et la maintenance des bâtiments administratifs dans la limite de leurs prérogatives.
 
            La Direction Régionale de Fès-Meknès, placée sous l’autorité du Directeur Régional, et dont le siège est situé à Fès, est organisée en quatre services : 
 
  • Le service des statistiques et des comptes régionaux ;  
  • Le service des études et de la planification ;
  • Le service de la documentation et de la gestion de l'information ;
  • Le service des ressources humaines et des affaires générales.
 
            De plus, la Direction Provinciale du Plan à Meknès et le Service Provincial du Plan à Taza sont rattachés hiérarchiquement à la Direction Régionale de Fès-Meknès.
 
Organigramme de la Direction Régionale
Les attributions de la Direction Régionale de Fès-Meknès

1 2 3 4 5 » ... 14