Site institutionnel du Haut-Commissariat au Plan du Royaume du Maroc


C    D    E    F    I    P    R    S    T    V
C
Croissance économique annuelle de la branche (ou secteur) considérée. :
La croissance économique annuelle de la branche (ou secteur) considérée est la variation annuelle en volume de la valeur ajoutée de la branche (ou secteur) considérée. Elle correspond à la variation relative entre la valeur ajoutée de l'année t, exprimée aux prix de l'année t-1, et la valeur ajoutée de l'année t-1 exprimé aux prix de l'année t-1.

Croissance économique annuelle. :
La croissance économique annuelle constitue l'évolution en volume du PIB selon le Système de la Comptabilité Nationale (Base 1998). Elle correspond à la variation relative entre le PIB de l'année t, exprimé aux prix de l'année t-1, et le PIB de l'année t-1 exprimé aux prix de l'année t-1..
*Pour plus de détails sur la réforme des comptes nationaux, se référer à la liste des publications (Le nouveau système de comptabilité nationale au Maroc).

D
Dépenses de consommation finale des Administrations Publiques / PIB :
Les dépenses de consommation finale des Administrations Publiques / PIB représentent la part relative des dépenses de consommation finale des Administrations Publiques dans le PIB.

Dépenses de consommation finale des administrations publiques :
La dépense de consommation finale des administrations publiques comporte deux volets. Elle comprend d’abord les «dépenses collectives» qui correspondent aux fonctions d’administration générale : justice, défense, police, administration générale, etc. Elle englobe également l’ensemble des «dépenses individuelles» des administrations dont le bénéfice ultime revient aux ménages (dépenses de santé, d’éducation, etc.).

Dépenses de consommation finale des ménages :
Les dépenses de consommation finale des ménages recouvrent les dépenses que consacrent les ménages à l'acquisition des biens ou services qui sont utilisés pour la satisfaction directe de leurs besoins.

Dépenses de consommation finale des ménages / PIB :
Les dépenses de consommation finale des ménages / PIB représentent la part relative des dépenses de consommation finale des ménages résidents dans le PIB.

E
Epargne nationale brute :
L’épargne nationale brute représente la partie du RNBD non affectée à la consommation finale.

Exportations des biens et services :
Les exportations des biens et services correspondent aux opérations (ventes, troc, dons ou transferts) par lesquelles des résidents fournissent des biens et des services à des non-résidents.

Exportations des biens et services / PIB :
Les exportations des biens et services / PIB constituent la part relative des exportations des biens et services dans le PIB.

F
Formation brute du capital fixe :
La formation brute du capital fixe correspond aux acquisitions nettes de cessions d'actifs fixes réalisées par les producteurs résidents au cours de la période de référence augmentées de certaines plus-values sur actifs non produits découlant de l'activité de production des unités productives ou institutionnelles. Les actifs fixes comprennent tous les actifs corporels ou incorporels issus de processus de production et utilisés de façon répétée ou continue dans d'autres processus de production pendant une durée d'au moins un an.

I
Importations des biens et services :
Les importations des biens et services correspondent aux opérations (achats, troc, dons ou transferts) par lesquelles des non-résidents fournissent des biens et des services à des résidents.

Importations des biens et services/PIB :
Les importations des biens et services/PIB sont des importations des biens et services rapportées au PIB.

P
PIB :
Le produit intérieur brut (PIB) est le résultat synthétique de l'activité nationale de production. Il représente la richesse créée au cours de la période considérée sur le territoire économique du pays. Il est obtenu selon trois optiques : production, demande et revenu. Selon l'optique production, le PIB est égal à la somme des valeurs ajoutées des branches (ou des secteurs institutionnels) augmenté du montant des impôts nets des subventions sur les produits. Il s'obtient, selon l'optique demande, par la différence entre le total de la demande finale et celui des importations exprimées aux prix CAF. Au niveau de l'optique revenu, il correspond à la somme de la rémunération des facteurs (rémunération des salariés, excédent brut d'exploitation et revenu mixte brut des entrepreneurs individuels) augmentée du montant total des impôts nets des subventions sur la production et les importations (c'est à dire ceux affectant les produits et ceux liés à l'activité).

PIB / tête :
Le PIB / tête est le montant moyen du PIB par habitant.

R
Revenu / tête :
Le Revenu / tête est le montant moyen du RNBD par habitant.

Revenu national brut disponible :
Le revenu national brut disponible : il faut d’abord préciser que le PIB ne correspond pas au total du revenu, il faut tenir compte du fait qu'une partie va être versée ou reçue de l'extérieur sous forme de revenus (salaires et revenus de la propriété et de l'entreprise) et de transferts courants. La correction du PIB de ces flux aboutit au revenu national brut disponible (RNBD). Celui-ci constitue, par conséquent, le revenu global de la nation obtenu par la somme du PIB et des revenus nets reçus de l'extérieur.

S
Soldes des transactions courantes de la balance des paiements/PIB :
Les soldes des transactions courantes de la balance des paiements/PIB sont en fait le solde des transactions courantes de la balance des paiements rapporté au PIB.

T
Taux d'investissement :
Le Taux d'investissement représente la part relative de la FBCF dans le PIB.

Taux d'épargne :
Le taux d'épargne constitue la part relative du RNBD non affectée à la consommation finale.

V
Valeur ajoutée :
La valeur ajoutée constitue le revenu généré par l'ensemble des unités productrices appartenant à la branche (ou secteur) considérée. Elle est obtenue par la différence entre la production effective et l'ensemble des consommations intermédiaires de ces unités.

C    D    E    F    I    P    R    S    T    V