Site institutionnel du Haut-Commissariat au Plan du Royaume du Maroc
Site institutionnel du Haut-Commissariat au Plan du Royaume du Maroc
A    B    C    D    E    F    G    H    I    M    N    O    P    R    S    T    V
PIB :
Le produit intérieur brut (PIB) est le résultat synthétique de l'activité nationale de production. Il représente la richesse créée au cours de la période considérée sur le territoire économique du pays. Il est obtenu selon trois optiques : production, demande et revenu. Selon l'optique production, le PIB est égal à la somme des valeurs ajoutées des branches (ou des secteurs institutionnels) augmenté du montant des impôts nets des subventions sur les produits. Il s'obtient, selon l'optique demande, par la différence entre le total de la demande finale et celui des importations exprimées aux prix CAF. Au niveau de l'optique revenu, il correspond à la somme de la rémunération des facteurs (rémunération des salariés, excédent brut d'exploitation et revenu mixte brut des entrepreneurs individuels) augmentée du montant total des impôts nets des subventions sur la production et les importations (c'est à dire ceux affectant les produits et ceux liés à l'activité).

PIB / tête :
Le PIB / tête est le montant moyen du PIB par habitant.

Pauvreté absolue :
La pauvreté absolue dont le seuil est calculé en majorant celui de la pauvreté alimentaire du coût d’une dotation minimale de biens et services non alimentaires. La dotation retenue à cet effet est celle réalisée par les ménages qui ne satisferaient leurs besoins alimentaires que lorsqu'ils leur consacraient le total de leur budget. Le taux de pauvreté absolu est la proportion des individus dont la dépense annuelle moyenne par personne se situe au dessous de ce seuil.

Pauvreté alimentaire :
La pauvreté alimentaire se réfère à un panier de biens et services alimentaires permettant le minimum requis en calories, calculé en appliquant la norme (Le minimum requis en calories par individu et par jour a été établi en appliquant la Table des besoins énergétiques recommandés (Recommended Daily allowance, FAO-OMS) à la structure de la population marocaine selon le sexe, l’âge et la situation des femmes vis-à-vis de la grossesse et de l’allaitement) recommandée par la FAO et l’OMS à la structure de la population. Le seuil retenu est le coût du panier de biens et services permettant ce minimum (1984 Kcal par jour et par personne). Sur la base de ce seuil, le taux de pauvreté alimentaire est la proportion des individus dont la dépense annuelle moyenne par personne se situe au dessous de ce seuil.

Pauvreté relative :
La pauvreté relative dont le seuil est obtenu en majorant celui de la pauvreté alimentaire du coût d’une dotation plus conséquente de biens et services non alimentaires. La mesure de cette majoration, conformément à l’approche d’allocation des dépenses non alimentaires recommandée par la Banque Mondiale, retient la moyenne des dépenses non alimentaires réalisées par les ménages qui atteignent effectivement le minimum alimentaire requis. Le taux de pauvreté relative est la proportion des individus dont la dépense annuelle moyenne par personne se situe au dessous de ce seuil.

Personne active :
Une personne active est toute personne faisant partie de la main d'œuvre disponible pour la production des biens et services, exerçant un travail productif dans une branche d'activité économique ou à la recherche d'un emploi.
Voir aussi : Actifs occupés

Personne inactive :
Une personne inactive est toute personne qui n'est ni active occupée ni chômeuse. Elle peut être un élève, un étudiant, une femme au foyer, un retraité,…

Planification :
La planification est un processus qui consiste à définir, sur la base d’un diagnostic et d’une vision d’avenir, des objectifs de développement, généralement, dans le cadre d’une stratégie de développement liée à un programme déterminé.

Produit intérieur brut :
Le produit intérieur brut (PIB) est l'agrégat qui représente la richesse créée au cours de l'année, autrement dit, il mesure l'apport de l'activité de production à l'économie nationale. Le PIB est la somme des valeurs ajoutées générées par les différents agents économiques et des droits et taxes à l'importation. Ainsi, l'évolution en volume du PIB mesure le niveau de la croissance de l'économie nationale. La variation de l'indice implicite des prix du PIB (rapport entre le PIB en valeur courante et le PIB en volume) indique la variation du niveau général des prix (demande finale intérieure et échanges de biens et services avec l'extérieur).

Prévisions économiques à court terme :
Le budget économique présente des prévisions économiques à court terme, soit l'horizon de 1 à 2 ans. Il est établi sous deux formes:
1- Le budget économique exploratoire de l'année à venir (n+1) élaboré pendant la première moitié de l'année en cours (n), soit durant la période mars-juillet.
2- Le budget économique prévisionnel de l'année (n+1) préparé au cours du dernier trimestre de l'année (n), soit durant la période octobre-décembre.

A    B    C    D    E    F    G    H    I    M    N    O    P    R    S    T    V

Recevez notre newsletter
Rejoignez-nous sur :
Facebook
Twitter
YouTube