Menu
Les personnes à besoins spécifiques au Maroc d’après les données du Recensement Général de la Population et de l’Habitat de 2014
 
  • Se référant aux normes des Nations Unies, le HCP considère comme handicapé, toute personne ayant soit une incapacité totale ou une grande difficulté dans au moins l’un des domaines de l’activité quotidienne (voir, entendre, marcher ou monter les escaliers, se rappeler ou se concentrer, prendre soin de soi, communiquer dans sa langue habituelle).
  • La prévalence du handicap en 2014 est d’environ 5,1% de la population totale.
  • Six  régions enregistrent une prévalence du handicap plus élevée que la moyenne nationale : l’Oriental, Fès-Meknès, Béni Mellal-Khénifra, Marrakech-Safi, Souss-Massa et Guelmim-Oued Noun.
  
Selon l’approche utilisée par le recensement, le nombre de personnes en situation d’handicap s’élève à 1.703.424 personnes, en 2014 (5,1% de la population). La prévalence du handicap est relativement plus élevée en milieu rural  (5,5% : 727.833 personnes) qu’en milieu urbain (4,8% : 975.591 personnes). On n’observe pas de différences significatives de cette  prévalence entre les femmes (5,1% : 859.965 femmes) et les hommes (5,0% : 843.459 hommes). 
  
Parmi la population handicapée, un peu moins de la moitié (46,5% :791.264 personnes) est âgée de 60 ans et plus,  45,6% (776.778 personnes) de 15-59 ans et 7,9% sont âgées de moins de 15 ans (135 382 personnes). .........

Par province, Driouch enregistre la prévalence la plus élevée avec 8,2% (17.215 personnes), suivie de ........
  
Par commune, on constate que c’est au sein de la région de l’Oriental que la majorité des communes (68,5%, 85 communes) enregistrent une prévalence supérieure à la moyenne nationale (5,1%), suivie de la région .......
  
le concept du recensement les domaines d’incapacités concernant:  ..............

Pour plus d’informations sur ces sujets, le HCP met à la disposition du public un outil technique permettant d'accéder, en ligne, à une panoplie d'indicateurs et de cartes thématiques comportant des effectifs, des taux et des proportions, établis sur la base des données du Recensement Général de la Population et de l'Habitat de 2014 (hcp.ma).


Télécharger le document
note___les_personnes_a_besoins_specifiques_au_maroc.doc Note - Les personnes à besoins spécifiques au Maroc.doc   (59.5 Ko)
 



Répartition géographique de la population d’après les données du Recensement Général de la Population et de l’Habitat de 2014
 
  • La population du Maroc est répartie sur 1538 communes : 256 urbaines et 1282 rurales.
  • La distribution des communes selon la taille de population est caractérisée par une forte dispersion : la taille d’une commune varie entre 55 et 520 428 personnes.
  • Plus de deux tiers de la population totale se concentrent dans 20% des communes les plus peuplés.
  • La répartition spatiale de la population n’est pas uniforme d’une région à une autre : quatre régions enregistrent un équilibre dans la répartition des communes entre celles surpeuplées et celles moins peuplées.
  • Cinq régions concentrent un peu moins des trois quarts des ménages du pays : Grand Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra, Marrakech-Safi, Fès-Meknès et Tanger-Tétouan-Al Hoceima. 
La taille de population d’une commune varie entre 55 et 520 428 personnes. La taille moyenne de population pour les 1538 communes est de 19 970 personnes. La taille médiane de population est 9286 personnes (50% des communes ont une population de moins de 9286 personnes). Ces indicateurs témoignent d’une forte dispersion et d’une asymétrie nette dans la distribution des communes selon la taille de population des communes (la médiane et la moyenne sont plus attirées vers la côté gauche de la distribution, c’est-à-dire les tailles de population les moins élevées). .......
...............

La taille moyenne des ménages est de 4,6 personnes au niveau national. Cette taille est la plus élevée dans la région de Drâa-Tafilalet (5,9 personnes) et la plus faible à Dakhla-Oued Eddahab (3,9 personnes). Dans les autres régions, elle reste comparable à la moyenne nationale (4,6) et varie de 4,3 personnes dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra à 4,9 personnes dans la région de Marrakech-Safi.  ..............
.........

Les autres régions sont majoritairement formées de communes dont la taille moyenne des ménages varie de 4 à 6 personnes.  
Pour plus d’informations sur ces sujets et sur bien d’autres, le HCP a mis en place un outil technique  permettant aux utilisateurs d'accéder, en ligne, à une panoplie d'indicateurs et de cartes thématiques comportant des effectifs, des taux et des proportions, établis sur la base des données du Recensement Général de la Population et de l'Habitat de 2014 (hcp.ma).


Télécharger le document
note___repartion_geographique_de_la_population.doc Note - Répartion géographique de la population.doc   (58 Ko) 



La population nomade au Maroc d’après les données du Recensement Général de la Population et de l’Habitat de 2014
 
  • La population nomade est celle dont le mode de vie est caractérisé par la pratique de l’élevage et les déplacements fréquents motivés par la recherche de zones de pâturage et de points d’eau.
  • Le nomadisme ne représente plus qu’une part très faible de la population du Maroc (un peu plus de 7 pour dix mille).
  • Les caractéristiques démographiques et socioéconomiques de la  population nomade s’approchent de plus en plus de la moyenne nationale, mais accusent encore un retard dans le domaine de l’éducation dû à leur mode de vie.
  • 95% de la population nomade se concentrent dans quatre régions situées toutes à l’Est et au Sud du pays : Draa-Tafilalet, Guelmim-Oued Noun, Laayoune-Sakia El Hamra et Souss-Massa. 
Au Maroc, l’effectif de la population nomade recensée au 1er septembre 2014 s’élève à 25274 personnes contre 68540 en 2004, soit une baisse de 63%. Le nombre de ménages nomades s’établit à 4044 ménages, ce qui correspond à une taille moyenne de 6,2 personnes contre 4,6 personnes au niveau national. ......

........
Les provinces à forte concentration de nomades, à savoir, Tinghir (21.5%), Midelt (20,3%), Assa-Zag (13,8%) et Errachidia (13,8%), enregistrent un peu moins des trois quarts de la population  nomade du pays. Les provinces à concentration moyenne (2 à 6%) sont par ordre d’importance: Guelmim, Tata, Zagora, Boujdour et Tarfaya. Les provinces à faible concentration (moins de 2%) concernent: Tan-Tan, Es-Semara, Aousserd, Figuig, Guercif, Taroudannt, Oued Ed-Dahab, Agadir-Ida-Ou-Tanane, Taza, Tiznit, Sidi Ifni, Chtouka- Ait Baha, Laâyoune, Taounate, Ifrane, Jerada et Chichaoua.


Télécharger le document
note___la_population_nomade_au_maroc.doc Note - La population nomade au Maroc.doc   (56.5 Ko) 
 



1 ... « 147 148 149 150 151 152 153 » ... 181




Galerie





Galerie