Séance de travail entre M. Ahmed Lahlimi Alami et Mme Tiina Luige
En marge des travaux de la 61éme session du Congrès Mondial de Statistiques, tenu à Marrakech du 16 au 21 juillet 2017, une séance de travail a eu lieu entre M. Ahmed Lahlimi Alami, le Haut Commissaire au Plan et Mme Tiina Luige, Chef de la Section Environnement et Multi-domaines de la Division Statistique, et la Secrétaire de la Conférence des Statisticiens européens, à la Commission Economique des Nations Unies pour l’Europe. Au cours de cette réunion, les deux parties ont étudié les moyens de renforcer la coopération entre notre pays et cette institution dans le domaine de la statistique en général, et en particulier dans les domaines relatifs aux effets des changements climatiques, de l’environnement et du suivi de la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable.

Les deux parties ont convenu de prendre toutes les dispositions pour que le HCP soit associé à tous les travaux menés par la Commission Economique des Nations Unies pour l’Europe, dans ses différents domaines de compétence, et qu’il bénéficie, à l’instar de ses membres, de renforcement de capacités dans le cadre de la coopération Nord-Sud, à charge pour ce dernier d’assurer le transfert de ces acquis au bénéfice de ses partenaires africains dans le cadre de la coopération Sud-Sud.

Il est à rappeler, à cet égard, que la Commission Economique des Nations Unies pour l’Europe, qui est l’une des cinq commissions régionales des Nations Unies, a pour principale mission de promouvoir l’intégration économique paneuropéenne. Elle compte parmi ses  56 membres, en plus des pays de l’Union Européenne, des pays d’autres régions, notamment de l’Europe Occidentale et  Orientale, des pays du Sud-Est de l’Europe, du Moyen Orient, de l’Asie et de l’Amérique du Nord.


Monsieur Ahmed Lahlimi Alami, Haut Commissaire au Plan : "C’est d’un véritable plan Marshall de la statistique dont l’Afrique a besoin pour qu’elle puisse décliner, à cet horizon en 2030 les résultats des performances au niveau du poids géostratégique de son continent et de la grandeur de sa civilisation. "


Allocution de Monsieur Ahmed Lahlimi Alami, Haut Commissaire au Plan à la séance d’ouverture du 61ème Congrès Mondial de Statistiques de l’Institut International de la Statistique (ISI 2017)
En acceptant de faire bénéficier de son Haut Patronage la 61ème session du Congrès Mondial de l’Institut International de la Statistique, Sa Majesté Le Roi, que Dieu Lui prête assistance, a bien voulu exprimer l’estime dans laquelle il tient l’œuvre que vous accomplissez vous-même, Monsieur le Président, l’institut que vous présidez et la communauté internationale des statisticiens pour le développement de la statistique et, à travers vous, le rôle de cette discipline dans l’éclairage des politiques publiques et leur évaluation par les citoyens. Permettez-moi, en votre nom tous, de prier Sa Majesté Le Roi de bien vouloir agréer pour cette Haute Sollicitude l’expression de notre déférente gratitude.

Permettez-moi également de dire tous nos sincères remerciements à Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances qui a bien voulu présider avec nous, au nom du Gouvernement marocain, la séance d’ouverture de notre congrès.

Mes remerciements vont également à Mesdames et Messieurs les Ministres et Ambassadeurs, à Messieurs les Parlementaires, à Monsieur le Président et les conseillers de la Région, à Mesdames et Messieurs les Walis et Gouverneurs, les conseillers communaux et les représentants de toutes les autorités judiciaires et administratives ainsi que les représentants des organismes internationaux qui ont bien voulu, par leur présence, témoigner de l’intérêt qu’ils portent à ce congrès.

¤ Téléchargez le texte intégral


Chaque année au 11 juillet, le Monde célèbre la Journée mondiale de la population. Cette année le thème retenu est : « Planification familiale : Donner aux populations la capacité d’agir, contribuer au développement des pays ». A cette occasion, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) présente quelques aspects liés à la transition de la fécondité au Maroc.


Note d’information du haut-commissariat au plan à l’occasion de la journée mondiale de la population 2017
Le nombre moyen d’enfants par femme, après avoir culminé à plus de 7 enfants par femme au cours des années 1960, a chuté à près de 2,21 enfants en 2014, voire en dessous du niveau de remplacement des générations  dans les villes (2,01 en milieu urbain contre 2,55 en milieu rural en 2014).  
 
Cette baisse accentuée de la fécondité, en moins de trente ans au Maroc, a nécessité près de deux siècles, en France où la fécondité est passée d'un peu plus de 6 enfants par femme au milieu du XVIIIe siècle à près de 2 enfants par femme dans les années trente.
 
Le changement dans le calendrier de la nuptialité et dans une grande mesure, le recours de plus en plus massif à la contraception sont les principaux facteurs qui expliquent cette transition rapide de la fécondité au Maroc.

¤ Téléchargez le texte intégral


Présentation générale par Monsieur Ahmed Lahlimi Alami, Haut-Commissaire au Plan, sur la situation économique nationale en 2017 et ses perspectives pour 2018 le 5 juillet à Casablanca.


Situation économique nationale en 2017 et ses perspectives pour 2018

- Le paysage économique mondial présente des séquences sur lesquelles nous devrions nous arrêter et que nous devrions prendre comme autant de sources d’enseignements à méditer, voire de messages à capter pour en tirer des leçons au profit de notre propre pays

- La 1ère séquence porterait sur cette accélération inédite du déploiement de la révolution numérique et la portée des mutations qu’elle génère dans les activités et les comportements de plus en plus d’agents économiques et sociaux, dans les sphères de la production, des échanges, du travail  et de la consommation

- La 2ème séquence porterait, au-delà des cycles économiques dans tel ou tel continent, sur la leçon que nous devrions tirer de cette dynamique nouvelle quasi-générale qu’auraient connues, au cours des années 2017 et 2018, les réformes de structure, dans la quasi-totalité des pays soucieux de préserver ou d’acquérir une plus grande compétitivité dans un monde où se généralisent les zones de libre-échange, au point de susciter les contestations les plus inattendues

- Notre pays serait particulièrement bien inspiré de tirer les leçons qu’il convient des enseignements que véhiculent les deux séquences retenues du paysage économique mondial dont l’évolution aurait, au cours de 2017 et 2018, apporté des opportunités d’amélioration de nos propres performances économiques.


¤ Téléchargez le texte intégral


Conférence de presse sur la situation économique en 2017 et ses perspectives pour 2018
Le Haut Commissariat au Plan organise une conférence de presse le mercredi 5 juillet, à 16h00, à l’hôtel Golden Tulip Farahà Casablanca, au cours de  laquelle Monsieur Ahmed Lahlimi Alami, Haut Commissaire au Plan, analysera la situation macro-économique nationale en 2017 et les perspectives de son évolution en
2018.


1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 30

Population légale de la Province de Safi selon le RGPH 2014 : 691 983

Journée Mondiale de la Statistique, Safi 2015


HCP Dernières parutions