Recherche









Calendrier du mois

Chiffres Clés


Monographie de la Préfecture de Meknès
   


    La Monographie de la préfecture de Meknès est un document qui présente sa population, son milieu naturel, ses infrastructures de base, ainsi que les principaux secteurs économiques et sociaux.

Rapports Provinciaux RGPH 2014






Ce rapport présente les résultats du Recensement Général de la Population et de l’Habitat  (RGPH) 2014 au niveau de la préfecture de Meknès sur les plans démographique, économique et social.
 

Rapports Provinciaux RGPH 2014





Ce rapport présente les résultats démographique, économique et social de la population provinciale d'Ifrane  d'après le  Recensement Général de la Population et de l’Habitat 2014 .

Rapports Provinciaux RGPH 2014





Ce rapport présente les résultats du RGPH 2014 au niveau de la Province d'El Hajeb sur les plans démographique, économique et social.

La région Meknès-Tafilalet, fait partie des seize régions que compte le Royaume depuis le découpage régionale de 1996, qui a consacré la région en tant que collectivité locale. Celuici a succédé au découpage 1971où la région portait le nom de Région Economique du Centresud. La région Meknès Tafilalet est bordée au Nord par la région de Gharb-Chrarda-BéniHssen, à l’Ouest par Chaouia-Ouardigha et Tadla-Azilal, à l’Est et au Nord-Est par les régions de l’Oriental et celle de Fès-boulemane et au Sud par l’Algérie. La région compte actuellement après le nouveau découpage administratif de 2009, la préfecture de Meknès comme chef-lieu et cinq provinces : El Hajeb, Ifrane, Khénifra, Errachidia, Midelt. Elle s’étend du Sud-Est vers le Nord-Ouest du Royaume couvrant une superficie de 73 253 Km², soit 10,3% du territoire national, et se caractérise par une diversité des milieux physiques et des conditions naturelles. Sur le plan organisation administrative, la région comprend 127 communes sur 1503 que compte le Royaume, soit 8,4% du total national dont 23 communes urbaines et 104 rurales. Sur le plan démographique, la population de la région s’est établie à 2 086 941 habitants en 2004, et ce, en adaptant les données du recensement au découpage administratif de 2009, soit 7% de la population nationale, alors qu’il est prévu qu’elle atteindrait 2 2670001 habitants en 2012. L’évolution du taux d’accroissement démographique de la région révèle que cet indicateur a connu une baisse de 0,7 point, du fait qu’il est passé de 1,9% durant la période 1982-1994 à 1,2% pour celle de 1994-2004, contre respectivement 2,06% et 1,4% enregistrés au niveau national. Quant à la structure par âge de la population de la région, elle se distingue par sa jeunesse, du fait qu’environ 66,7% de ses habitants sont âgés de moins de 35 ans. En plus des ressources humaines, la région dispose de nombreuses potentialités, atouts naturels et sectoriels pouvant favoriser un développement économique et social soutenu. Parmi ces potentialités, on cite les richesses hydrauliques importantes que recèle la région et qui qualifient sa partie (Moyen-Atlas Central), de « château d’eau du Maroc ». A cet effet, des barrages collinaires édifiés selon les spécificités requises par chaque zone, pour l’encroûtement, l’alimentation de la nappe ou l’irrigation des terres agricoles. Il s’agit notamment, du barrage de Sidi Chahed à la limite Nord de Meknès, barrage Hassan Addakhil sur l’Oued Ziz dans la province d’Errachidia, barrage Hassan II situé sur l’Oued Moulouya dans la province de Midelt et barrage Tizguite amont et Tizguite aval dans la province d’Ifrane.
 

Téléchargez le texte intégral :




1 2
Population légale de la Préfecture de Meknès selon le RGPH 2014 : 835 695


Enquêtes